climate change, changements climatiques, global warming, ice melting, ice coat, agriculutre impact, environment
Posté par Pierre Brian Imart le 2016-09-30 dans

Comment le gaspillage alimentaire affecte les changements climatiques?

Cet été, Eatizz s’est rendu à Ecosphère, le plus grand évènement environnemental au Québec, pour faire de la sensibilisation sur le gaspillage alimentaire et expliquer en quoi il affecte l’environnement. Le thème de notre conférence était: « Agir contre la pollution environnementale en réduisant le gaspillage alimentaire ».

Le gaspillage alimentaire est l’un des grands acteurs des changements climatiques et est responsable de problèmes environnementaux majeurs tels que la déforestation, la contamination de grands lacs et rivières ou encore la perte de biodiversité dans divers écosystèmes. Pour faire le rapprochement, il est important de comprendre par quels moyens le gaspillage alimentaire pollue.

Parfois décrit comme l’illusion du choix, nous vivons fast-food, restauration rapide, buffet, à volonté, all you can eat, impact environment, ecological impact, ecologie, environnement, capitalisme, société de consommation, consumerismdans un monde où certains produits sont si peu chers qu’il devient difficile d’en acheter de meilleure qualité. Ces produits si peu chers sont généralement vendus en grandes quantités pour écouler les stocks et sont généralement ceux qui se retrouvent dans vos poubelles. Ce sont ces produits là qui sont généralement issus de l’agriculture intensive, où l’usage des engrais, pesticides et OGM sont au coeur de son développement.

Des sols agricoles contaminés par eux-mêmes

L’agriculture intensive produit plus et sur moins de terres que l’agriculture traditionnelle ou partiellement intensive mais draine le sol de ses nutriments. Le sol appauvri deviens moins productif et se fait d’avantage arroser d’engrais et de pesticides afin de compenser et arriver à un rendement plus productif.

agriculture intensive, fertilizers, intensive agriculture, fertilisants, abondance, technology, abundance, technologie, machine,Un usage abondant en engrais et pesticides a tendance à faire disparaître la faune du sol et engendrer une perte de biodiversité évidente. Dû à un fort usage de machines, les sols s’entassent et souffrent souvent de fortes inondations. Aujourd’hui, il est possible de trouver des traces de pesticides quasiment partout, même les produits biologiques n’en sont pas épargnés car des fortes inondations ou vents peuvent envoyer les pesticides chez les champs voisins.

Les pesticides utilisés dans ce type d’agriculture contiennent souvent des agents propices à déclencher des maladies cancéreuses qui peuvent se répandre par l’air ou sont contenues dans le produit lui-même.

La destruction de réseaux trophiques marins

Les réseaux trophiques sont l’ensemble des relations entre espèces qui mangent ou se font manger par l’autre, par exemple: plancton<-saumon<-ours. L’eau contaminée de pesticides se retrouve dans les eaux sous-terraines pour ensuite contaminer les rivières et mers (pouvant causer des phénomènes d’eutrophisation –abondance de produits à la surface de l’eau qui tue la faune marine au-dessous– aux embouchures des fleuves) et avoir un réel impact dévastateur sur la biodiversité marine.

fish, impact fertilizers on environment, fertilizing, agriculture, intensive, fertilisants, effects négatifs, negative affecting biodiversity
Les gaz à effet de serre

Le besoin croissant de se procurer les produits les moins chers a mené à l’essor de l’agriculture intensive au cours de l’industrialisation de l’agriculture, plus connue sous le nom de la révolution agricole, verte ou encore doublement verte. En croissance constante, ces fermiers « industriels » transforment de plus en plus d’espaces naturels en champs agricoles. Au Brésil, l’exemple s’illustre particulièrement avec la disparition de 18,2% la forêt amazonienne, laissant place au bétail et aux innombrables champs agricoles de la Mato Grasso. Au lieu d’absorber la pollution atmosphérique, les anciennes forêts devenues vaches en rejettent sous forme de méthane et utilisent 15 500 litres d’eau pour chaque kilogramme de viande qui sera vendu.

changements climatiques, climate change, pollution, coal, industrial, revolution, charbon, mine, impact, environnement, environment, negative, négatif, atmophere, stratosphere, biosphere, rivières, river, fish, poissons, biodiversité, biodiversity
Les terres ayant un usage agricole représentent plus d’un tiers de la superficie terrestre mondiale (37,7%) et 28% d’entre elles produisent de la nourriture qui ne sera jamais mangée. Pour avoir une idée un peu plus concrète, on parle d’ 1,4 milliards d’hectares de terres agricoles qui produisent les déchets de demain, une zone largement plus grande que le Canada (0,9 milliards d’hectares), qui est le deuxième plus grand pays au monde par sa superficie. Si les déchets alimentaires étaient un pays, il serait le 3ème plus grand émetteur mondial de gaz à effet de serre, derrière les États-Unis et la Chine.

La solution?

Environ deux tiers du gaspillage alimentaire se fait consumerism, consommateur, capitalisme, capitalism, illusion du choix, date d'expiration, expiry date, date de validité, encore bon, eatizz, produits périmés, due date, expired, how do you know if a product is still good?au niveau de la production et de la distribution de la nourriture et le reste se fait chez les consommateurs qui achètent trop et jettent sans trop réfléchir. Au Canada, environ 30 à 40% de la nourriture est jetée chez les consommateurs. Il est important de se renseigner sur les différentes façons qu’il existe pour moins gaspiller chez soi. Au Royaume-Uni, le gaspillage alimentaire dans les ménages a été réduit de 18% avec des initiatives comme Love Food, Hate Waste.

Avec des initiatives comme Eatizz ou BonApp, il est possible de considérablement réduire ce gaspillage chez soi comme chez les commerçants (qui représentent 19% des pertes au Canada).

Lisez notre article sur comment conserver ses produits frais et bien lire la « date de validité » d’un produit pour éviter de le gaspiller lorsqu’il n’y a aucun risque sanitaire.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Pinterest